La rentrée académique 2015/2016 est désormais effective à l’institut panafricain de développement Afrique Centrale.

Savoir, Savoir-faire, savoir-être trois maitres mots qui ont ponctués le discours des orateurs lors de la cérémonie marquant la rentrée solennelle des étudiants à l’IPD-AC ce mardi 06/10/2015.
Nul n’entre ici s’il n’est géomètre et si au cas échéant il venait par y entrer, nul n’y sortirait s’il n’est vraiment géomètre. Ceci est la paraphrase qui a illuminé le discours du Directeur régional de L’IPD-AC qui, s’est attelé à faire savoir à l’ensemble des étudiant admis au campus de l’IPD-AC pour le compte de l’année académique 2015/2016 qu’ils doivent se mettre au travail , faire beaucoup de sacrifice et d’abnégation et que pour une Afrique prospère il doivent se garder de la paresse car seul l’acharnement au travail, au respect de la discipline, au respect de l’éthique resteront les facteurs clés pour l’obtention des diplômes dans le système LMD(licence, master, doctorat).
Ce système demande à valider un certains nombre de crédits.
180 crédits pour la licence en trois ans
120 crédits pour le master en deux ans
180 crédits pour le doctorat en deux ans
Ce système qui est découpé annuellement par deux semestres requiert 30 crédits par semestre demande de valider tous crédits par accéder au niveau supérieur
Qu’-est-ce-que le crédit ? N’allez pas croire qu’il s’agit d’un découvert bancaire, non. Le crédit dans le système LMD est considéré comme un ensemble de travail effectué par l’étudiant, les crédits sont attribués à toutes les unités de formation, cela peut-être des cours, des rapports de stages des mémoires et des séminaires etc.……
Désormais il faut faire face aux nouveaux défis et le directeur régional de dire : ‘nos programmes ont pour ambition de capa citer et d’outiller les étudiants pour faire face aux défis contemporains, la gouvernance, la sécurité alimentataire, l’enjeu climatique, l’accès aux services sociaux de base, la compétivité des entreprises etc.…, au lendemain de l’adoption des ODD (objectif de développement durable) qui, ont succédé aux OMD(objectif du millénaire) vous devez être capables d’analyser et d’impulser des projets de développement fondés sur des valeurs Africaines de la prospérité des plus pauvres.’ IPD-AC a une expertise depuis 50ans et ne demande que l’assiduité des étudiants pour les faire bénéficier de ce savoir.
Pour parfaire ce travail intellectuel, le directeur régional a fait la promesse de respecter l’engagement pris d’avec le corps enseignant et le personnel d’appui pour que ceux-ci gardent toutes les motivations et donnent le meilleur d’eux-mêmes. Il est revenu sur la méthode d’enseignement qui se pratique à L’IPD-AC les cours magistraux sont de moins en moins pratiqués au profit d’un système axé sur les descentes sur le terrain pour vivre le quotidien des population et cela fait aussi appel à la participation active des étudiant qui ,de leur expérience doivent compléter les éléments basiques des cours theoriques et le décor planter des cours par les professeurs .
A cet effet les étudiant doivent s’impliquer dans toutes les activités de l’IPD-AC et l’institut n’y va pas les mains mortes, le suivi des étudiants est quasi individuel, l’IPD-AC participe activement à la recherche des stages même si l’étudiant doit initier les démarches auprès des entreprises qu’il aurait souhaité.
L’IPD-AC participe également à l’insertion professionnelle des étudiants, en somme il faut désormais s’inscrire à IPD-AC pour être bénéficiaire de tous ces atouts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *