ouest-Cameroun,le concept de l’appartenance à deux village sur une même superficie est né

Le conflit Bandjou/Bamoudjou ne cesse de s’enliser. En effet depuis 1975, ces deux communautés se déchirent parce que les Moudjo veulent se défaire du joug colonial Bandjoun.
Pour ce, les différentes élites ne cessent de développer de part et d’autres des stratégies pour asseoir leur raisons distinctes.
En l’an 2000, un poids lourd Bandjoun se saisi du conflit et développe un autre concept. Si avant cette date il était plus question pour les Moudjo de faire savoir qu’ils sont une chefferie du 2ème degré distinctes de Bandjoun et ne sont pas sur les terres Bandjoun, il serait désormais question de se voir identifier par un autre nom ‘‘Famla II’’. FOTSO Victor et Feu sa Majesté GNIE KAMGA plus une élite MOUDJO pro Bandjoun s’engagent par un document dont ils ont tous consignés à donner ce nouvel nom officiellement à ceux qu’hier ne voulaient que s’affranchir.
Dès ce jour, la communauté Moudjo devient Famla II et les infrastructures officiels porteront cette estampille ,qui n’est pas du goût caciques, personnes rebelles de la domination Bandjoun.
Le village s’érigent en deux groupes, l’administration installe un prince, NJINJOU Maurice à la chefferie mais sur la nouvelle appellation de FAMLAII.
De l’autre côté la population fidèle au nom Moudjo choisit KAMGA Marc comme leur chef coutumier, la légalité de l’un est mise en cause par l’administration et la légitimité de l’autre est mise ne cause par la population. Néanmoins les actes administratifs portent l’estampille Famla II.
Ces manquements ont parsemé leur rêne d’embauche et a marqué le peuple d’une véritable déchirure.
En 2011, lorsque les deux antagonistes décèdent avec un écart d’un an, l’administration de KOUNG-kHi sous la houlette de sa Majesté DJONOU KAMGA chef Supérieur Bandjou veut faire la paix. Elle décide pour apaiser la tension du à l’évocation du nom FAMLA II, joindre sur les actes administratifs Moudjo dans une parenthèse. Les actes porteront désormais fait à Famla II (Moudjo)
Le 16 Octobre 2015, KENGNE Anatole a été désigné chef de Famla II (Moudjo)
S’il est vrai que depuis 2012, sa Majesté KENGNE Anatole est le seul prince à s’intéresser à la succession, la situation reste loin d’être maitrisée, car la population reste sur ses gardes. Elle ne sait pas trop à quelle gymnasie l’administration de KOUNG-KhI s’apprête à les offrir en signant leur acte fait à Famla II.(MOUDJO)
Les folles rumeurs qui circulent laissent entendre que ces deux noms sont retenus pour une cause stratégique car si demain l’un disparait, les documents resteront valables avec l’autre nom.
Tout compte fait, il est clair que le conflit Bandjoun/Bamoudjo reste un clair-obscur et qu’il faudrait encore beaucoup de Tac et de compréhension de part et d’autres pour calmer les ardeurs et faire reculer la furie du peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *