Afrique, lutte contre la pauvreté IPD Afrique Centrale se lance dans la bataille

Étiquettes
10 avril 2015

Afrique, lutte contre la pauvreté IPD Afrique Centrale se lance dans la bataille

Contribuer à l’insertion socio professionnelle de 3738 jeunes défavorisé ( e)s âgé (e)s de 18 à 35 ans dans 9 pays de la sous-région Afrique Centrale dont 462 lors de la première phase de trois ans dans les trois pays pilotes que sont le Cameroun, le Tchad et la RDC tel est l’objectif global du programme fare démarré le 16 Mars 2015 par l’Institut panafricain de développement Afrique Centrale dont les heureux élus recevront une formation au métier d’artisan électricien, entrepreneuriat, soutenu par les partenaires techniques que sont :
– La Fondation Schneider Electric
– Schneider Electric
– ONUDI
– Bureau de sous traitante et de partenariat du Cameroun
– PNUD Tchad
Et les financiers tels que :
– Fondation de France
– Fonds National de l’emploi Cameroun
– Office national pour la promotion de l’emploi Tchad
– MINPMEESA Cameroun
– MINEFOP Cameroun
Cette formation distinguée par son approche genre accordera 25% des jeunes défavorisés au sexe féminin. Il est important de mentionner 6 autres pays de la sous- régions Afrique Centrale (Congo, Gabon, Burundi, Rwanda Guinée Équatoriale, Centrafrique) adhérant au projet.
D’ici neuf ans, le projet fare espère comme suscité ci-dessus insérer 3738 jeunes défavorisés dans le tissus-socio professionnel.
Il serait aussi important pour ceux qui recevront des formations qu’en outre, en attendant le coup de pouce des partenaires au projet, qu’ils capitalisent dans la possibilité de leur moyen respectif, leur savoir faire et autres capacités qu’ils possèdent pour essayer de s’installer. Ne dit-on pas chez nous que c’est en essayant de se frotter le corps que l’enfant Acquiert la capacité de se baigner proprement ? vivement bonne chance….

Partagez

Commentaires