Quand la dépression nerveuse fait gaffe

Il s’appelait monsieur F, de toute façon son nom se conjugue désormais à l’imparfait.
Il y ‘a de cela quelques jours à Douala au Cameroun, cet inconnu entra dans un supermarché, après avoir fait les emplettes, il se dirigea vers la caisse avec son caddy. Devant les caissiers, il sorti un couteau et se trancha la gorge et tomba raide mort sur le champ.
Qu’est-ce qui s’est véritablement produit ? Pourquoi ce type s’est suicidé ? Autant d’interrogation qui suscita des inquiétudes.
La dépression nerveuse est pointée des bouts de doigt, ce type comme dira sa nièce est souvent en proie à la dépression nerveuse. Pourquoi est-il arrivé à l’irréparable ? Ses médicaments étaient finis il y avait deux jours auparavant et le jour ou il s’égorgea, sa sœur venait de lui acheter ses antidépressifs malheureusement arrivés trop tard.
Cet acte isolé traduit l’esprit de la société moderne ou les hommes sont de plus en plus stressés et vivent constamment sous l’emprise des sédatifs.
Cet acte est isolé pourtant ils sont nombreux ces hommes dont la famille ne peut quitter de l’œil car il faut s’assurer qu’ils prennent chaque fois des antidépressifs pour les empêcher d’arriver au pire.
Il y ’a quelques années, un autre est tombé du haut d’un immeuble. Cela a provoqué des émotions et des querelles au sein de sa famille. D’aucuns ont accusés injustement un jeune dont les affaires florissantes de sorcellerie alors que le défunt avait été négligé de sa famille dès les premières alertes, ses nombreuses délires.
Ceux qui ont des expériences de la maladie mentale savent à quel point c’est dangereux surtout que les malades entendent des voix étrangères à eux qui, les dites souvent des ordres et autres…
Certains se prennent pour des seigneurs et sont prêts à affronter des épreuves singulières au-delà de leur réel vécu quand ils sont sains.
Il y a des gens dans ma famille qui comptent parmi ces malades là, au moment de leur dépression certains disent qu’ils sont Paul Biya le Président du Cameroun, s’auto-glorifient et se prêtent des personnages et des rôles tout à fait au dessus de leur réalité quotidienne dans la vraie vie.
D’autres estiment être des docteurs et s’autoproclament ainsi au point de ne pas vouloir prendre des cachets des vrais médecins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *